Sophrologue RNCP - Thérapies Brèves
Velaux & Aix-en-Provence

Mieux vivre l'endométriose par la Sophrologie

Qu’est-ce que l’endométriose ?

C’est une maladie liée au développement de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. Ces fragments qui réagissent également aux hormones migrent vers les organes voisins tels que sur l’appareil urinaire, digestif voire pulmonaire. Ils s’y développent et saignent provoquant ainsi des lésions, des adhérences, des kystes et des réactions inflammatoires.

Les douleurs ressenties sont de fortes intensités, notamment en période de règles, durant les rapports sexuels et peuvent engendrer de la difficulté pour uriner.  Elles sont clairement invalidantes et engendrent une incapacité partielle ou totale de la femme atteinte. L’endométriose est aujourd’hui une des premières causes d’infertilité féminine en France.

Comment faire face à un quotidien en permanence altéré, douloureux, invalidant et touchant à l’intégrité de la femme ?
La sophrologie propose une alternative de choix, notamment dans le soulagement et l’adaptation des outils face aux symptôme de la maladie.

Au-delà de l’aspect pédagogique avec utilisation de planche anatomique, de dessins et/ou de schémas, les séances visent à apprendre et à gérer :

Quels sont ces outils ?

Les douleurs étant généralement situées dans la zone pelvienne, abdominale et lombaire, les techniques respiratoires ont en premier lieu une place de choix. Viennent après la prise de conscience des ressentis et des perceptions, avec l’utilisation de différentes techniques de visualisations permettant de défocaliser l’attention sur autre chose que la douleur.

L'intérêt d'une pratique régulière permet :

L'endométriose et son impact sur le couple

Les dyspareunies (douleurs ressenties pendant les rapports sexuels) et parfois l’infertilité qu’elle engendre ont forcément un impact sur le couple.

Il est d’abord important que les deux partenaires puissent communiquer et discuter ensemble de leur besoin.  En effet, l’expression des perceptions et des ressentis est importante pour ne pas isoler la femme et la contenir davantage dans le circuit de la douleur.

Comment tolérer ces périodes d’éloignement forcées et de mise à l’écart ? Comment se projeter et envisager un avenir ensemble ? Est-ce possible de conserver sa féminité et retrouver son intégrité ?

Ces questions engendrent l’importance de disposer d’un ou plusieurs lieux ou ces sujets pourront être entendus et développés. Sophrologue, psychologue, sexologue etc. Dans ce contexte, être accompagnée d’équipes pluridisciplinaires est recommandé.

Endométriose et alimentation

Afin de limiter l’impact des crises, une réadaptation alimentaire anti-inflammatoire est nécessaire car cela permettra de moduler le terrain hormonal pour renforcer la stabilisation des lésions et la réduction des symptômes. Il sera conseillé de s’orienter vers des aliments riches en antioxydants permettant de lutter contre le stress oxydatif.

C’est un suivi spécifique et personnalisé qui devra être mis en place. Dans ce contexte, je vous transmettrai les coordonnées des spécialistes avec lesquels j’ai l’habitude de travailler. L’intérêt étant de vous proposer une prise en charge spécifique, personnalisée, professionnelle et bien entendu humaine.

Et la femme dans tout ça ?

On en parle peu et pourtant c’est l’essentiel.
Comment parler de l’endométriose sans parler de la femme qui l’a subi ?
Au fil des consultations, une place majeure sera accordée à la libération de la parole, à l’expression des ressentis pour soulager et libérer les surcharges émotionnelles.

Des groupes de paroles peuvent également être mis en place en petit comité, permettant également d’échanger, de se conseiller mutuellement et de se sentir écoutée et entourée.

Pour plus d’informations et d’aide en région : www.endofrance.org

Pour toute question, je reste à votre écoute par téléphone ou par mail.

Une question ?

Ecrivez-moi, je vous répondrai dans les plus brefs délais.